gouvernement et TICE

 

Accueil 
gouvernement et TICE 
outlook 
Défis scolaires 
eduscol 
adresses 

 

 

Le gouvernement s’engage en faveur des TICE

Extraits d’informations tirées du Café Pédagogique.

Le gouvernement s’engage à favoriser le développement des TICE. Les moyens suivront-ils pour les écoles ?

 Le premier Ministre, Mr Raffarin, s'engage en faveur des TIC : "Il y a aujourd'hui 10 millions d'internautes, mais il y a 60 millions de Français. C'est à cette grande majorité de Français, d'hommes, de femmes, d'entreprises qui n'ont pas encore franchi le pas, que la société de l'information inquiète, que nous devons ensemble, acteurs de ce secteur et Gouvernement, nous adresser. Nous devons les convaincre de la réalité des bénéfices qu'ils peuvent attendre de ces technologies".

Parlant devant l'Electronic Business Group, le premier ministre a annoncé le lancement du "plan RE/SO 2007", un ensemble de mesures qui devraient favoriser le développement des TICE. Trois lois devraient d'ici juin "préciser les règles du jeu dans la société de l'information". Elles règleront la question de la responsabilité des hébergeurs de contenus en les déresponsabilisant, favoriseront le développement du commerce électronique, autoriseront le libre exercice de la cryptographie.

Mais c'est de l'école que le premier ministre attend une initiation générale des Français aux TICE. Il annonce l'amélioration de l'équipement des établissements (un ordinateur pour 3 élèves dans le secondaire en 2007), " l'intégration de la formation aux TICE dans la scolarité ", ce qui est déjà l'objectif des B2i. Le chef du gouvernement souhaite que l'école s'appuie résolument sur les TICE mais, d'une version publiée à l'autre de son discours, les dispositifs envisagés deviennent moins précis. La formation des enseignants devra-t-elle obligatoirement comprendre une initiation aux TICE ? Le texte définitif du discours l'établira. Une version provisoire du texte mentionnait également une aide fiscale pour permettre l'équipement informatique des ménages ayant des enfants scolarisés, à l'image de ce que le Québec a mis en place. Là aussi il faudra attendre le texte définitif du premier ministre pour savoir jusqu'où ira l'effort gouvernemental.

[Accueil][Septembre 2002][Octobre 2002][Novembre 2002][Décembre 2002]